Balade dans le beau village de Sosoye

Lors de notre week-end en Province de Namur, nous sommes parties à la découverte du village de Sosoye dans la commune d’Anhée. Un des plus beaux villages de Wallonie…. Et on comprend pourquoi !

Niché dans les méandres sauvages et pittoresques de la Vallée de la Molignée, Sosoye est un joli petit village en pierres calcaires. Pour le découvrir, la « Balade des pelouses calcaires » est un itinéraire agréable de 8 km, qui vous emmènera à travers des paysages variés jusqu’au village de Falaën, en passant par la réserve naturelle de la Montagne de Sosoye.

C’est parti ! Garez votre voiture dans l’un des parkings du village. Ceux-ci sont rapidement pleins, mais vous trouverez de la place dans la rue directement à droite après être passés sous l’ancien pont de chemin de fer. Cette ancienne ligne de Tamines jusqu’à Dinant a été aménagée en RAVel depuis 2008. On n’entend plus de train, mais juste le doux roulis des draisines qui parcourent cette voie aujourd’hui.

Avant de partir (ou après votre balade, c’est vous qui décidez), n’hésitez pas à aller vous poser au restaurant « Les Montagnards », dans la rue principale. Ce charmant resto s’est reconverti pendant la pandémie et propose aujourd’hui des snacks à emporter, des bières locales et du fromage de la région, dans un petit chalet aménagé devant l’établissement. L’occasion de se faire plaisir en dégustant des produits locaux tout en soutenant le secteur de l’HoReCa.

Nous avons débuté l’itinéraire au pont de chemin de fer. Passez sous le pont en laissant le village derrière vous pour rejoindre les campagnes. Il vous faudra suivre les balises « vert-blanc-vert ».

Le parcours traversera des paysages champêtres assez variés, entre terres agricoles et prairies verdoyantes. Pas mal de routes, mais celles-ci sont très tranquilles. Nous sommes juste dérangées par le bruit des motos qui résonne dans la vallée. Il faut dire qu’on est dimanche, qu’il fait beau et que le soleil brille… Mais cela doit être dérangeant au quotidien pour les habitants. Tant pis, il faut faire avec, heureusement que les paysages nous transportent vers d’autres contrées.

Les petites routes serpentent à travers champs jusqu’à Falaën. Je reconnais au loin la première partie de l’itinéraire que nous avions emprunté lors de la balade jusqu’aux ruines de Montaigle. Un magnifique parcours d’ailleurs.

Retrouvez cette balade ici.

Nous n’allons pas jusque-là, mais redescendons jusqu’aux draisines de la Molignée. Ce tronçon est assez fréquenté. Ce moyen de locomotion assez insolite permet d’admirer cette merveilleuse vallée, en traversant Falaën et Sosoye deux des plus beaux villages de Wallonie.

Les Draisines de la Molignée

Adresse : 82 Rue de la Gare 5537 Falaën

Tél : + 32 (0)82 69 90 79

La deuxième partie du parcours est assurément la plus belle : le tronçon au retour entre Foy et Sosoye passant par la Montagne de Sosoye et ses pelouses calcaires. C’est à cause de cette montagne qu’on appelle les habitants du village « les montagnards ».

Ça grimpe, mais promis, ça va encore. Vous serez récompensés par les belles vues sur le village dans cette réserve naturelle assez pittoresque. D’en haut, certains bâtiments attirent rapidement le regard : l’église du 18e siècle, un édifice classé et magnifiquement restauré, le presbytère et la grange aux dîmes du 17ème également classée, tout proches.

Ne manquez pas d’aller observer ces bâtiments de près avant de repartir.

Une très belle balade ! Un conseil… Ne faites pas comme moi si vous ne voulez pas avoir l’air ridicule, prononcez bien « So-soie » et pas « So-soye ». C’est déjà beaucoup plus chic et on ne rigolera pas de votre accent ! 😊

Dites-moi en commentaire ce que vous avez pensé de ce parcours à Sosoye !

Informations pratiques

Point de départ et parking : Ancien pont de chemin de fer

Distance : 8 km

Difficulté : facile

Balisage : rectangles vert-blanc-vert

Sites utiles :

En option : Passage à l’Abbaye de Maredret

Ça serait dommage de vous rendre à Sosoye sans passer par l’Abbaye de Maredsous et celle de Maredret. L’Abbaye de Maredsous perpétue la tradition d’accueil des moines bénédictins. Ceux-ci fabriquent les bières et fromages de Maredsous que vous pourrez acheter dans la boutique.

Vu le monde sur place, nous nous sommes plutôt dirigées vers l’Abbaye de Maredret. Moins connue, souvent boudée, elle est pour moi plus jolie, plus tranquille. C’est l’Abbaye des Moniales Bénédictines, fondée par 7 femmes en 1893.

Ce bijou du patrimoine religieux en Belgique ne peut malheureusement pas être visité. Vous pouvez cependant l’admirer de la cour et de la petite route qui la longe. Le musée est également accessible, il abrite deux expositions permanentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 comments