Découverte des Sentiers d’Art à Gesves

On dit que l’art est vecteur d’émotions, à la fois pour celui qui le crée, mais aussi pour celui qui le découvre… C’est en tout cas dans l’émotion qu’on découvre les œuvres parsemées sur les Sentiers d’Art en Province de Namur. Ici l’art est dans la nature. Tout au long des 141 km de balades en Condroz-Famenne (Ciney, Gesves, Hamois, Havelange, Ohey, Somme-Leuze).

Pour en découvrir une partie (6 œuvres majeures et des oeuvres réalisées pour des événements particuliers), je vous propose un itinéraire de 13 km autour de Gesves. Les œuvres que vous allez découvrir sont des œuvres de Land Art, un mouvement artistique né dans les années 60. Pour intégrer de manière douce les milieux naturels qui les accueillent, ces œuvres ont été réalisées avec des matériaux naturels. Branches, feuillages ou roches, ces créations évoluent avec le temps jusqu’à disparaitre. On peut dire qu’elles sont biodégradables, éphémères. Si vous ne connaissez pas encore, ne tardez pas pour aller les admirer…

Ce n’est pas le point de départ principal mais pour plus de facilité de parking, je vous suggère de vous garer à la Maison Communale de Gesves, chaussée de Gramptinne 110. Traversez la rue et descendez directement le chemin juste en face du Point Info. Suivez le balisage « Sentiers d’Art » (balise jaune). Pas d’inquiétude, cette boucle est très bien balisée.

La première œuvre du parcours s’appelle « Welcome », comme une invitation à la balade, un lieu d’échange entre la nature et les promeneurs. Réalisé par l’Italienne Marisa Merlin en 2019, ce grand banc arrondi invite à réfléchir à l’impact de la vie humaine sur la Terre.

Le parcours est assez glissant, les chaussures de marche sont obligatoires ! L’itinéraire vous emmènera vers une ancienne carrière abandonnée jusqu’à la vallée du Samson où vous croiserez des arbres étrangement vivants. Ces « Arbres poumons » nous rappellent que la forêt, les arbres et les végétaux sont indispensables à la vie sur terre. Si vous souhaitez faire une pause, une aire de repos assez sympa se trouve à proximité.

Préparez-vous ensuite à grimper à travers le bois, un petit effort avant d’atteindre la « Cathédrale de Lumière ». Cette œuvre de 2018 en forme d’arche entre deux arbres a été réalisée par la Belge Véronique Roland. Elle est composée de verre, de bois et d’acier Corten. Un joli jeu de lumière qu’on apprécie un instant et qu’on traverse, avant de rejoindre les œuvres suivantes « Chère Terre » et « l’Arbre Mobile ». Une étonnante maison en bois de laquelle sort un arbre (que je n’ai malheureusement pas photographié).

À proximité de l’école d’équitation de Gesves se trouve la dernière œuvre du parcours, « Sans Entrave ». Avant de la voir, on l’entend au loin. Cette jolie suspension d’ardoises bouge au gré du vent. Elle représente un oiseau et évoque la liberté. Soumise aux intempéries, cette œuvre évolue avec le temps : elle s’emmêle, se démêle et s’abime.

Dernière belle surprise du parcours, le Château de Faux. Un domaine privé aussi beau qu’un château de contes de fées, qu’on peut admirer de la route avant de rejoindre le point de départ.

J’ai vraiment adoré cette balade à Gesves sur les Sentiers d’Art. Une promenade insolite et poétique à découvrir en Province de Namur.

Informations pratiques

Point de départ et parking : Place de la Maison Communale, chaussée de Gramptinne, 112 à 5340 Gesves

Distance : 13 km

Difficulté : Facile

Sites utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *