Découvrir la Cité Antique de Petra en 2 jours - Ju on the road - les hauts lieux des sacrifices

Découvrir la Cité Antique de Petra en 2 jours

Merveille du monde et symbole de la Jordanie, Petra est sans aucun doute, le site INCONTOURNABLE du pays !

Et lorsqu’on pense à Petra, on pense souvent à la magnifique façade rouge du Trésor…
Hors Petra, ce n’est pas que ça !
Nous avons arpenté durant deux jours ce lieu unique au monde, un parc archéologique protégé qui s’étend sur une superficie de 264.000 m2.

Parcourir Petra, c’est marcher dans les pas d’une civilisation mystérieuse, les Nabatéens. Tombée dans l’oubli suite au déclin de cette civilisation, aux modifications des routes commerciales et de plusieurs tremblements de terre, elle fut redécouverte par un explorateur suisse au XIXème siècle.

Pour découvrir la mystérieuse Petra, nous avons foulé son sol de sable rougeâtre pendant 2 jours, gravi des falaises et caressé sa roche flamboyante. Des moments exceptionnels, à jamais gravés dans ma mémoire !

Que voir à Petra ?

Il n’y a pas que le Trésor à voir à Petra ! C’est évidemment la première merveille que l’on voit en sortant du Siq, mais il y a encore tellement de choses à voir. Ne manquez absolument pas :

  • Le Siq
  • Le Trésor (Kazneh)
  • Les Tombes Royales
  • Le Monastère
  • Le Haut lieu des Sacrifices`

L’arrivée sur le site

Le meilleur moment pour admirer Petra est soit en milieu de matinée, soit tard dans l’après-midi, lorsque les rayons du soleil illuminent les couleurs naturelles de la roche… Des couleurs éblouissantes, orange et roses, selon l’exposition du soleil.

Nous sommes arrivés à Wadi Musa, la petite ville du site de Petra dans l’après-midi et nous avons décidé de nous rendre directement sur le site. L’accueil de Petra se trouve dans le bas de la ville au Visitor Center. L’accès au site est inclus dans le Jordan Pass (le tarif de ce pass dépend du nombre de jours que vous souhaitez passer à Petra – Voir article “Conseils et itinéraire“).

Sur le chemin qui mène au Siq vous pourrez déjà admirer certains tombeaux. Le Siq est un long canyon naturel, creusé par l’érosion, qui mesure 1,2 km de long. Ce long chemin étroit fait monter le suspense, car on sait qu’il mène au Trésor
Du coup, chaque tournant nous rend encore plus impatients !

Le premier jour

Peu de mots peuvent décrire les sentiments qui nous ont submergés à la découverte du Trésor. Nous marchons sur ce sol foulé par les Nabatéens plusieurs milliers d’années avant nous… Et au détour d’un virage, il est là, le fameux Kazneh. C’est magique. Le monument se dresse devant nos yeux et il a traversé le temps et les civilisations… C’est le moment le plus fort de la découverte de Pétra.

Taillée à la main dans la falaise, la façade du Trésor se dresse sur près de 40 mètres. Les ornementations qui décorent sa façade sont délicates et très bien conservées.

Nous ne nous sommes pas attardés (pour l’admirer, nous attendrons le lendemain), pour aller jusqu’au hauts lieux des sacrifices, lieu sacré et chaudement recommandé par notre hôte Patricia. Le chemin pour y aller est très raide et non balisé, il faut prendre beaucoup d’eau et grimper avec prudence (sans vouloir vous faire peur, des accidents sont déjà arrivés).

Vous arriverez aux Lieux des Sacrifices en une heure, selon votre cadence. La vue à 360 degrés est belle à couper le souffle . Nous avons même pu apercevoir la ville de Wadi Musa, qui semble si loin…

Pour l’histoire, les Nabatéens ont aplani le sommet de cette montagne pour créer une plateforme, et creusé des rigoles pour drainer le sang des animaux sacrifiés. Un peu glauque, mais tout de même mystique.

Sur place, une bédouine adorable qui vend des bijoux nous explique sa vie de nomade et l’histoire du lieu sacré. Nous restons ici un certain temps avec elle, à observer le paysage.

La descente est plus facile, et nous retournons admirer le Trésor, avant de revenir sur nos pas dans le Siq et vers le centre d’accueil des visiteurs. Le soleil se couche, nous reviendrons demain.

Le deuxième jour

Le lendemain nous nous sommes réveillés avec des étoiles encore plein les yeux de notre visite de la veille. La nuit fut courte, mais adoucie par le somptueux petit-déjeuner de Patricia. Nous sommes partis très tôt pour arriver sur le site vers 6h du matin, avant les cars de touristes (qui arrivent en général vers 9h).

Traverser le Siq le matin est une toute autre expérience que la veille, avec des couleurs très différentes, et une atmosphère bien plus calme, presque mystérieuse ! La traversée du canyon est une aventure qui se vit et ne se raconte pas, une expérience inoubliable.

Le chemin le matin est plus paisible, et une lumière douce éclaire les roches. À cette heure-ci, nous sommes vraiment peu nombreux sur le site, ça vaut vraiment la peine de se lever tôt. Presque seuls devant le Trésor, nous avons profité de ce moment privilégié en nous arrêtant quelques instants.

Le Trésor vu d’en haut

Notre premier objectif de la matinée était d’admirer le lever du soleil sur le Trésor, d’en haut. Une vue plongeante qui vaut le détour, sûrement la plus connue de Petra, du moins sur les réseaux sociaux.

Pour y arriver, nous prenons la direction des Tombes Royales, en admirant le Théâtre. À partir d’ici, il faut se préparer… Car ça grimpe !

Et en septembre à 6h30 du matin en Jordanie, la chaleur est déjà insoutenable (attention à la déshydratation !) Après avoir un peu souffert (juste un peu), et s’être un peu perdus (heureusement un bédouin sorti de nulle part nous a remis sur le droit chemin), nous atteignons enfin notre but, 1h30 plus tard.

La porte est à peine éclairée par le soleil et nous profitons du calme matinal pour observer le monument et profiter de cette vue magnifique. À cette heure-ci, le soleil se lève presqu’à vue d’oeil et grimpe sur la façade pour en sublimer chaque détail.

Découvrir la Cité Antique de Petra en 2 jours - Ju on the road - vue sur le trésor
La célèbre vue sur le trésor

Après avoir bien profité du spectacle dans une petite tente de bédouin, nous sommes redescendus au cœur de la Cité. Nous avons alors emprunté la voie principale du site, qui nous a mené vers le Grand Temple, aux colonnes impressionnantes.

Arrivés au bout de la vallée vers 12h, la fatigue était déjà bien présente…. Et oui, nous étions sur le site depuis 6h du matin et l’annonce des 800 marches à gravir pour atteindre le Monastère n’était pas de bonne augure, avec la chaleur…

Sur l’étroit sentier, s’affairent des ânes (souvent mal en point…) et de nombreux bédouins proposant des boissons, des souvenirs…  Svp, ne demandez pas un âne pour vous déplacer dans Petra… Et si vous ne pouvez pas faire sans, choisissez une monture adaptée à votre taille et votre corpulence. Nous avons vu des personnes massives (pour ne pas dire grosses), chevaucher des montures frêles, ce qui nous a vraiment choqués. Bref, j’y reviendrais.

Après quelques efforts, nous découvrons enfin le Monastère et profitons de la terrasse juste en face pour l’admirer (et nous reposer !). Cet édifice est encore plus magistral que le Trésor, même si il semble plus brut.

Ju on the Road - Roadtrip de 7 jours en Jordanie : conseils et itinéraire - Pétra et le monastère

Les ânes, chevaux et dromadaires de Petra

Si vous allez à Petra, vous serez sollicités sans cesse pour faire un tour à cheval, à dos d’âne, de dromadaire ou monter dans une calèche… Mais nous avons vu des situations qui laissent à penser que le bien-être de l’animal n’est pas toujours une priorité. Des animaux affaiblis et même blessés, fatigués et malmenés… J’ai parfois eut du mal à retenir mes larmes…

Nous avons à chaque fois fait la traversée de Petra à pied, et franchement, ce n’est pas insurmontable. Je vous encourage vraiment à le faire aussi !

Chacun est libre de faire ce qu’il veut… Mais si vous voyez un animal mal en point, ne montez pas dessus, et informez-en le Visitors Center. Je sais que les animaux sont le gagne pain des bédouins mais les conditions sont tout de même rudes… Tout un débat.

Combien de jours pour visiter Petra ?

  • Une journée si vous souhaitez simplement traverser la cité et voir les monuments essentiels ( à un rythme très rapide tout de même )
  • Deux jours si vous souhaitez découvrir les monuments plus en profondeur, à un bon rythme
  • Trois jours si vous voulez explorer le site dans sa totalité, à un rythme plus cool

Nous l’avons fait en deux jours 🙂

… Et franchement, s’il y a bien un endroit (en plus de Wadi Rum et de deux, trois autres) qui peut vous donner envie de mettre la Jordanie dans votre bucket list, c’est bien Petra !

Où dormir à Petra ?

Nous avons séjourné au Petra Bed and Breakfast, chez Patricia, une expatriée anversoise ! Son accueil est fantastique et l’hébergement ultra cosy. Elle nous a très bien conseillé pour que notre séjour se passe à merveille. Le logement qui possède une petite écurie et des chevaux, en bien meilleure santé que ceux de Petra. Le B&B se situe sur les hauteurs de Wadi Musa et offre une vue sublime depuis la terrasse. Il se trouve à seulement 5 minutes en voiture de l’entrée de Petra et du Visitor Center.

Le petit-déjeuner est copieux, préparé avec amour et composé de produits locaux et continentaux. Le plus ? Patricia nous l’a servi très tôt, pour que nous puissions arriver avant le lever du soleil sur le site !

Où manger à Petra ?

Le Cave Bar

Il serait dommage de venir à Petra sans boire un verre dans le plus ancien bar du monde… Le Cave Bar, installé dans un ancien tombeau nabatéen de plus de 2000 ans ! Un peu cher mais situé juste à l’entrée du site, donc le lieu idéal pour l’apéro, après une journée de marche et d’efforts intenses sur le site de Petra !

Al-Qantarah

Considérée selon notre guide (Lonely Planet) comme une des meilleures tables de Wadi Musa, nous nous sommes rendus au Al-Qantarah, un restaurant jordanien typique. Le soir, il n’y a pas de carte mais un menu local gargantuesque, avec le fameux Mensaf de mouton, servi pour la somme de 12 JOD par personne…Et le service est adorable et irréprochable.

Conseils pour explorer Petra

  • Protégez-vous du soleil écrasant. Avec de la crème solaire et un accessoire pour couvrir la tête. Trouver l’ombre n’est pas forcément évident partout.
  • Portez des chaussures de marche, entre roche, sable, gravier, c’est préférable pour vos pieds qui vous diront merci en fin de journée.
  • Arrivez à l’aube, dès l’ouverture ou en fin d’après-midi pour être (presque seuls) sur le site. Les cars de touristes débarquent vers 9h du matin.

Si vous avez des questions, ou un commentaire, n’hésitez pas à me laisser un petit mot 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.