Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib

La Mer Morte et le Canyon du Wadi Mujib

La Mer Morte et le Canyon du Wadi Mujib

2ème jour, direction la Mer Morte

Saviez-vous que la Mer Morte était en fait un lac, au point le plus bas de la terre ?

Située à -430m en dessous du niveau de la mer, elle doit son nom à sa teneur en sel extrêmement élevée, aucun organisme vivant ne peut y vivre, ni poisson, ni algue !

Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib
Panorama sur la Mer Morte

Après avoir visité le Mont Nébo, nous prenons la route vers la Mer Morte, cet incontournable de Jordanie, et nous avions tellement hâte ! La route est sublime, nous avions d’ailleurs envie de nous arrêter toutes les deux minutes pour admirer le paysage. Tout est magnifique, nous ne savions plus où donner de la tête !

À la Mer Morte, nous avions choisi le Dead Sea Spa Hotel, pratique pour pouvoir accéder directement à la mer, et avantageux pour notre budget. Soyons clair, ce n’était pas du tout l’hôtel de notre vie, super vieillot, population âgée et resort de masse, mais il a fait l’affaire 🙂

Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib
La plage du Dead Sea Spa Hotel

À peine installé dans notre chambre, nous avons foncé directement vers la Mer. Et il a fallut marcher ! La mer morte descend chaque année d’ 1,5 m c’est juste énorme ! Le chemin de l’hôtel à la plage est donc assez long…
(Si la situation actuelle ne change pas, la mer Morte aura disparu d’ici 2050…)

Sur le chemin qui mène à la plage, des panneaux indiquent d’ailleurs où la Mer Morte se trouvait en 2000…
Et c’est impressionnant !

Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib

Sur la plage, il faisait torride, 42 degrés ! Et malgré le léger brouillard, les Côtes Israéliennes semblaient vraiment à portée de main…

Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib

Ce n’est pas une légende, on flotte dans la Mer Morte. Une étrange sensation, à tester au moins une fois dans sa vie ! 

L’eau est huileuse et peut irriter, attention si vous avez des petits bobos… Mais cette eau a également des propriétés apaisantes pour la peau. Du coup, il ne faut pas hésiter à s’enduire le corps de boue, avant de se rincer dans la Mer. Un effet peau de bébé garanti !

Au programme du reste de la journée, farniente, sieste, piscine… Du repos, avant les 3 jours intenses qui suivront, à Petra et dans le désert.  Nous sommes avons tout de même descendu une fois de plus la côte vers la plage le soir, pour admirer le coucher du soleil…. Qui nous a offert des couleurs magiques !

Le lendemain, nous quittons tôt notre resort (décidément ce n’est carrément pas notre truc!)

Canoyoning au Wadi Mujib

Nous avons pris la route direction le Canyon du Wadi Mujib, à quelques kilomètres seulement du Dead Sea Spa Hotel. La route pour y aller longe la côte de la mer Morte et les paysages et la vue sont toujours aussi incroyables…

L’effet du sel dans l’eau, en contrebas de la route est juste magnifique. Nous nous sommes d’ailleurs arrêtés pour aller observer la plage de plus près…

Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib
Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib
Ju on the Road - La Mer Morte et la Canyon du Wadi Mujib

Le Wadi Mujib n’était pas vraiment prévu dans notre roadtrip, mais nous nous sommes laissés tenter par l’aventure !

Arrivés sur place, nous garons la voiture sur le parking à coté du centre d’accueil et on se lance. Le responsable de l’accueil nous donne peu d’infos mais nous assure que nous pouvons nous lancer avec nos chaussures de marche et nos vêtements… Bon, let’s go !

Nous avons payé 21 JOD par personne (glups, ce n’est pas donné), enfilé un gilet de sauvetage jaune super sexy, et c’est parti, nous nous sommes lancé, sans guide.

Le début est assez facile, on accède au canyon par une échelle, puis on descends dans l’eau directement. On a tout de suite de l’eau jusqu’aux chevilles (On repassera le « pas de problème vous aurez juste les chaussures mouillées »… Euuuuh).

C’est parti pour la remontée du canyon ! Et le spectacle est déjà grandiose. 

Plus on avance et plus ça devient compliqué. Oui, j’ai oublié de vous dire que nous avions pris les passeports avec nous, ainsi que le téléphone de Thom pour prendre des photos, ce qui n’était franchement pas une grande idée.

Remonter un canyon c’est du sport quand même… Les obstacles s’enchainent rapidement et le périple est devenu de plus en plus dangereux pour la petite trousse qui contenait nos précieux passeports… C’est là que nous avons abdiqué et avons fait demi-tour, vraiment dégoutés, car nous n’avons même pas vu la cascade. Mais il a fallut choisir avec la vie de nos passports !

L’expérience fut quand même super sympa, à l’ombre et dans l’eau. Il faut le dire, c’est carrément agréable avec la chaleur. Nous avions peur d’avoir trempé tous nos vêtements et nos chaussures de marche mais finalement, avec la température, ils ont séchés très rapidement 🙂

Une expérience en demi teinte, par notre faute…On reviendra ?
Étape suivante, Petra !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.