La Réserve naturelle « Aux Roches » à Chokier

Aujourd’hui direction Chokier, en bord de Meuse près de Flémalle, pour découvrir la Réserve naturelle Aux Roches. À seulement quelques kilomètres de Liège, ce site issu d’anciennes exploitations de pierre calcaire est unique en Belgique, car on y trouve aujourd’hui une végétation qu’on trouve plutôt au bord de la Méditerranée.

Pour admirer ces paysages et cette végétation hors du commun, je vous propose une petite balade de 5 km. Un itinéraire court, mais vallonné, qui offre un bel aperçu de la réserve et de jolis panoramas sur la Meuse. C’est parti ?

Le point de départ de cet itinéraire se trouve dans le village de Chokier, au pied de la réserve. Chokier serait lié à l’exploitation du calcaire depuis l’époque romaine. Au 18ème siècle, il y avait ici de nombreux fours à chaux. Un vestige se trouve même à l’entrée de la réserve.

Laissez votre voiture sur un des emplacements de parking le long de l’eau avant de monter progressivement vers ce site naturel. Il vous faudra suivre les rectangles bleus. Dès les premiers instants, vous serez surpris par le côté paisible de Chokier, pourtant juste à côté de Flémalle, cette ville assez industrielle… En hauteur, le Château de Chokier (aussi appelé Château d’Aigremont) domine le village de façon impressionnante. Je me réjouis de revenir ici pour l’admirer de plus près grâce à un autre itinéraire.

Depuis 2004, la réserve est agréée et s’inscrit dans le réseau Natura 2000. On découvre ici d’imposantes falaises rocheuses qui plantent le décor… C’est magique ! On croit deviner au loin des faucons pèlerins. Majestueux. La réserve constitue pour eux un véritable refuge, comme pour de nombreuses espèces d’oiseaux, comme le hibou grand-duc qui y a également élu domicile.

La Réserve naturelle Aux Roches est composée de trois anciennes carrières qui étaient encore en activité dans les années 50. Elle présente donc une pelouse « calcaire », un biotope rare, qui amène une faune et une flore particulière, parfois très rare. On y trouve notamment de la valériane, du thym, de l’origan… Il parait qu’en été, les parfums sont incroyables. On observe également le lézard des murailles, la couleuvre coronelle lisse et une diversité d’insectes impressionnante.

Pendant le parcours, de magnifiques vues sur la rive droite de Flémalle s’offriront à vous. Profitez-en, admirez le paysage, mais restez sur les chemins et sentiers. Soyez discret et comportez-vous comme un invité de cette réserve. Ce lieu naturel est fragile, il faut le respecter et le protéger. Les chiens sont les bienvenus, mais doivent être tenus en laisse, afin de ne pas perturber la faune locale. Préservons cette petite pépite de la nature, sauvage et authentique.

Informations pratiques

Point de départ et parking : 55 Chaussée de Chokier 4400 Flémalle

Balisage : rectangle bleu

Distance : 5 km

Durée : 1H30

Difficulté : moyenne

Non accessible en poussette et aux personnes à mobilité réduite.

Pour l’itinéraire complet, téléchargez l’application Cirkwi

Sites utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 comments