Nature et exploration dans la Vallée de la Meuse

Une belle journée ensoleillée, des températures estivales, un besoin de nature et de dépaysement, et une forte envie de me dégourdir les jambes… Toutes les conditions étaient réunies en cette belle journée de septembre pour partir à la découverte de la Vallée de la Meuse. Cette région, je la connais depuis que je suis toute petite, mais je n’avais jamais pris le temps de « l’explorer ».

Si vous aussi, vous avez envie de (re)découvrir la région des Terres-de-Meuse, la Hesbaye, le Condroz et la Vallée de la Meuse, foncez sur le site de la Maison du Tourisme pour choisir une des nombreuses balades du territoire . De très chouettes itinéraires à réaliser à pied, à vélo ou même à cheval ! Compte-rendu de ma balade du jour, la promenade d’Hermalle-sous-Huy.

À quelques kilomètres de chez moi, la balade d’Hermalle-sous-Huy propose de découvrir la Meuse et ses environs de manière inédite, lors d’une balade entre nature verdoyante et exploration urbaine. Tout au long de la promenade, les paysages changent : prés, taillis, sous-bois de feuillus, surplomb de la Meuse et plaines qui se succèdent !

Pour plus de facilités, je vous conseille de télécharger l’application Cirkwi, qui vous aidera à vous repérer sur tous les sentiers et même à travers les bois. Vous verrez que l’itinéraire est traversé par de nombreux chemins, ce qui rend le tracé facilement modifiable selon votre humeur.

Grâce à cette belle balade, vous découvrez ainsi les richesses du patrimoine naturel et villageois de la Meuse. C’est parti !

Nous démarrons du centre du village d’Hermalle-sous-Huy. Suivez le balisage vert. La place, qui constitue le centre historique, est très mignonne et paisible. Passage devant la ferme castrale, qui accueille le Musée de la Gourmandise, avant de vous enfoncer dans les bois. Un autre espace abrite la plus importante bibliothèque de Belgique, dédiée à la gastronomie. Après une visite ou une promenade, on peut s’arrêter à la taverne déguster une bière artisanale wallonne et des mets réalisés d’après les recettes issues de la bibliothèque.

Avant cela, préparez vos mollets, ça grimpe ! Les chaussures de marche ou les baskets sont nécessaires avec le dénivelé.

Tout au long de la promenade, nous sillonnons des chemins magnifiques, bordés de fougères et de haies. Cette région est unique, on l’appelle « l’Ardenne condrusienne ».

Gros point noir du parcours, le passage de 400-500m sur la route de Yernée (entre le point 4 “Tour Malherbe” et “Les Forges”). Soyez très prudents, les voitures roulent à vive allure et laissent peu de place pour marcher sur le bas-côté. Un minimum d’aménagement pour y passer en sécurité serait le bienvenu ! Pas de panique, vous retrouverez un chemin tranquille le long de l’eau une fois aux Forges.

À Ombret, je vous conseille de faire un petit détour sur votre parcours pour aller observer les ruines de l’église Notre-Dame. Datant du XIXe siècle et abandonnée depuis des années, l’église est en cours de réhabilitation et sera bientôt transformée en appartements. En attendant, n’hésitez pas à aller l’explorer.

Montez ensuite vers le Thier d’Olne, cette petite colline contournée par la Meuse. Ce site est archéologique, car des campagnes de fouilles menées ont permis de mettre au jour les vestiges d’un important complexe domanial du Haut Moyen Âge. Une fois arrivé en haut, vous ne regretterez pas d’avoir quelque peu sué. La vue en vaut largement la peine.

Retour vers le village d’Hermalle par la campagne de Gerée, en passant par la jolie ferme de Hottine. La fin de la balade offre une dernière découverte, le Château d’Hermalle-sous-Huy, entouré de douves encore aujourd’hui.

Distance : 8,1 km

Durée : 2h30

Mes dernières balades en Terres-de-Meuse :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *