Barcelone street art

Barcelone autrement, visite street art dans le Raval

Rebelle, moderne, libre… Voilà des adjectifs qui pourraient qualifier Barcelone.

Si elle est un véritable musée à ciel ouvert, ce n’est pas seulement grâce à ses chefs-d’œuvre architecturaux ! La ville a toujours laissé la part belle à l’art, aux arts sous toutes leurs formes, dont le street-art.

C’est certain, les amateurs trouveront leur bonheur dans la capitale catalane.

Free Graffiti Tour propose une balade graphique de différents quartiers de Barcelone pour vous faire découvrir les meilleurs spots de street art. Nous rencontrons notre guide du jour, Héloïse au skatepark Paral-lel. C’est parti !

En 2h de visite (en français), principalement dans le quartier du Raval, nous pouvons en apprendre plus sur l’art urbain et le contexte historique et politique de chaque œuvre.

Œuvre en hommage à Miro

Artiste emblématique de Barcelone, Miró fut l’un des artistes les plus représentatifs de l’atmosphère et de la douce folie qui animent la ville. Pour rendre hommage au peintre, une large fresque pour le projet « Ciutat Vella » (C/ Nou de Sant Francesc, 17, 08002) a été commandée par la ville et réalisée par Sergio Hidalgo Paredes, alias Sixe Paredes.

Graphique et colorée, cette œuvre emblématique de street-art représente bien le style de Joan Miró.

Les œuvres politiques de Raval

Dans le quartier de Raval, les murs d’une place et d’un espace arboré (carrer de l’Aurora) sont dédiés à Juan Andres Benitez, un jeune homme mort en 2013 lors d’un conflit avec la police. Pour honorer sa mémoire, des artistes ont raconté toute son histoire en peinture. Ce lieu s’appelle « L’Agora » et est aujourd’hui un espace d’échanges et de rencontres sociales.

L’histoire du lieu est particulière, loin des guides touristiques.

Keith Haring

La pièce la plus célèbre de cet artiste est située près du MACBA, musée d’art contemporain dans le Raval. Cette peinture murale en frise cherche à souligner l’importance de la prévention du sida, une maladie dont Haring a lui-même souffert de son vivant. L’artiste est décédé un an plus tard après avoir peint cette fresque.

En deux heures, nous avons parcouru les ruelles du Raval, vu de nombreuses oeuvres et appris énormément au sujet de l’art de rue. Une balade originale dans une ambiance très cool !

Ne manquez pas cette visite : https://www.freegraffititour.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.