L’Auberge du Vert Mont, cuisine engagée au coeur des Flandres

On avait déjà adoré sa cuisine chez Bloempot à Lille, on l’a clairement aimé comme des fous à l’Auberge du Vert Mont !

Cela faisait bien longtemps que j’avais envie de découvrir le premier restaurant de Florent Ladeyn. Ce lieu hors du temps, entouré de champs à perte de vue, qui se situe dans les Flandres françaises, entre le mont Kemmel et le mont de l’Enclus.

Bienvenue à Boeschepe, un petit patelin à quelques kilomètres de Lille. J’ai eu la chance de m’y rendre fin juin, profitant de l’ouverture des frontières après le confinement, et de goûter à la cuisine merveilleuse du Chef Florent.

Vous ne connaissez pas encore Florent Ladeyn ? Ce chef engagé défend une cuisine enracinée localement. Je le suis depuis que je l’ai découvert en 2013 dans Top Chef : j’aime ses valeurs, sa cuisine juste, son univers et sa personnalité. J’avais découvert sa cantine lilloise Bloempot l’année dernière et j’étais déjà sous le charme…

Aujourd’hui, retour sur mon expérience magnifique à l’Auberge du Vermont !

Les chambres d’hôtes

Quand on arrive à Boescheppe, à l’Auberge du Vert Mont, on se demande un peu où on est… À moins d’un kilomètre de la frontière belge, le lieu se situe au cœur des Flandres, dans un cadre sublime. Un endroit verdoyant, entouré par les collines et les champs. Ici, on comprend que la nature prend tous ses droits, potager, fleurs sauvages, ruches et canards en liberté… Le ton est donné.

À peine arrivés, nous sommes accueillis par un charmant monsieur qui nous propose de prendre possession de notre chambre avant de nous rendre au restaurant. Pour l’apéro, il nous amène un seau rempli de glace et de boissons locales. Une gueuze d’exception, des bières spéciales et des vins bio. Nous choisissons un vin bio, délicat et fruité, le Papillon Blanc, Domaine Henri Milan…. Un délice que nous avons siroté en terrasse, avec vue sur les campagnes.

La chambre est sublime, simple, composée de matériaux bruts. Nous prenons l’apéro sur la terrasse, avec vue sur les champs… Le moment est doux, nous savons que nous allons passer un merveilleux séjour.

Le restaurant

Si nous nous sommes rendus jusqu’ici, c’est tout d’abord pour découvrir la cuisine de Florent Ladeyn. Une cuisine audacieuse et inventive, qui met en avant le produit et le terroir avant tout. Car amoureux de sa région, le chef ne cuisine que des produits locaux et de saison. Basta. Ici pas de café, pas de chocolat, pas de poivre. C’est radical, mais cohérent avec toute la philosophie de la maison.

Ici, pas de carte, mais un menu unique avec une proposition d’accord bières et vins. Laissez-vous tenter et surtout foncez les yeux fermés !

Voici mon repas en images… Simple, beau et bon. La cuisine de l’Auberge du Vert m’a clairement mis une claque. Nous avons commencé le repas avec quelques petites mises en bouche qui ont tout de suite donné le ton. J’ai TOUT aimé, l’émotion m’a même submergée parfois. On découvre des saveurs subtiles au fil des plats et des bouchées, c’est gourmand et surprenant ! Mention spéciale pour les frites au Maroilles. Même si on est déjà rassasié, impossible de résister…

Si vous aimez la cuisine pleine de saveurs, l’originalité et surtout la surprise, vous devez vivre au moins une fois cette expérience culinaire.

Le moment vraiment magique… Couché de soleil sur les Flandres et pousse-café. Un instant suspendu, poétique, pour terminer cette soirée parfaite.

Le petit-déjeuner

Réveil matinal avec le chant des oiseaux, après une nuit sans nuages… Ou presque (seul point faible, l’insonorisation au niveau des chambres… Oups !)

On observe la douceur de la campagne avant le petit-déjeuner, qui nous est apporté en chambre. Encore une fois, des produits frais, maisons et locaux nous sont proposés. Chicorée et jus de pomme, yaourt et granola succulent, pain maison et fromage (très costaud dès le matin, mais ultra délicieux).

Il est déjà temps de partir…

Une expérience magnifique, juste, cohérente, nous sommes complètement conquis. Nous y sommes allés en été (une belle saison), mais je serais curieuse de revenir en hiver !

Attention, l’Auberge du Vert Mont se mérite et l’attente est longue. Réservez en ligne sur le site (deux mois d’attente).

Une belle escapade… De quoi recharger vos batteries d’air frais et d’une bonne dose de nature sauvage à quelques kilomètres de la Belgique.

Bref vivement y retourner ! L’ Auberge du Vert Mont nous a tellement séduit que nous n’avons pas résisté de nous rendre chez Bierbuik le lendemain. Que nous avons également adoré ! (Promis je ne suis pas une groupie 😛 .)

Je vous en parlerai dans un autre article très bientôt.

Restaurant Le Vert Mont

1318, rue du Mont-Noir à Boeschepe 

TÉL : +33 3 28 49 41 26

Site web : vertmont.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 comments