Visiter Prague en quelques jours : 10 incontournables

Appelée aussi « la ville aux 100 clochers », Prague est réputée pour être une des plus belles villes du monde… Et on peut dire que je n’ai pas été déçue de ce voyage en solo !

Chaque rue, chaque quartier possède une ambiance bien particulière et un charme unique. L’architecture de la ville, ses toits rouges, ses nombreux parcs… J’ai adoré !

Que faire et que voir à Prague ? Je vous partage dans cet article mes incontournables pour visiter Prague en quelques jours.

1. Se balader dans la vieille ville

Le centre historique de Prague, classé patrimoine mondial de l’UNESCO, est un lieu de visite incontournable et un passage essentiel lorsqu’on visite la ville. Malgré les touristes, impossible de ne pas tomber sous le charme de la place principale : la Place de la Vieille Ville. Ici les gens se pressent pour admirer l’horloge astronomique, ou aux terrasses des nombreux restaurants et cafés qui bordent la place. Je vous conseille d’y aller tôt et de monter au sommet de la Tour astronomique (voir point suivant).

Baladez-vous dans les rues somptueuses au gré de vos envies… Prenez le temps d’admirer les façades colorées des magnifiques bâtiments et laissez-vous enivrer par l’atmosphère de la ville.

2. Monter au sommet de la Tour astronomique

C’est sur la grande place de la Vieille ville que se trouvent l’hôtel de ville et la célèbre horloge astronomique de Prague. Ce chef d’oeuvre du XVe siècle est l’un des symboles de la ville. Les visiteurs se pressent chaque heure au pied du bâtiment pour voir s’animer les statues des 12 apôtres. Lors de mon passage, j’étais entre deux heures, c’est pourquoi je suis montée dans la tour. Depuis ses 80 mètres de hauteur, le panorama est grandiose.

3. Traverser le pont Charles

Seule le matin ou au milieu de la foule en journée, la traversée du pont Charles et du fleuve Vlata est une expérience incontournable à Prague. C’est l’un des lieux touristiques les plus prisés de Prague, pour rejoindre le quartier de Mala Strana et le château. Construit en 1357, cet ouvrage compte 16 arches élégantes. Il est totalement piétonnier depuis les années 60. Le traverser, c’est toute une aventure, surtout en milieu de journée où il vous faudra slalomer entre les touristes et les nombreux artistes de rue, vendeurs ambulants et caricaturistes… Je vous conseille vraiment de vous lever tôt, pour une ambiance bien plus intime et magique.

4. Admirer le Mur Lennon

John Lennon n’est jamais allé à Prague, mais il était, à l’époque du régime communiste, un symbole de liberté et de paix pour les étudiants tchèques. Un portrait de l’artiste fut peint sur une place après son assassinat, le 8 décembre 1980. Au fur et à mesure, de nombreux graffitis, des paroles des Beatles et des messages de paix furent ajoutés au Mur Lennon. Le portrait fut régulièrement effacé, mais la police secrète ne parvint jamais à empêcher de nouvelles inscriptions. Le mur John Lennon devint ainsi un symbole de contestation et un lieu de culte pour la liberté d’expression.

Hélas le mur perd peu à peu de son sens et de sa beauté esthétique, avec des tags moins engagés.

5. Visiter le quartier juif et le cimetière juif de Prague

Un quartier chargé d’histoire, très contrasté, entre édifices religieux et bâtiments luxueux. Composé de 6 monuments : les synagogues Maisel, Pinkas, Espagnole et Klaus, la salle de cérémonie et le Vieux Cimetière juif.

J’ai commencé la visite par la synagogue Pinkas. Bâtie en 1535, elle demeura en activité jusqu’en 1941 où elle fut convertie en mémorial. Ses murs sont recouverts des noms, des dates de naissance et de disparition de plus de 77000 Tchèques victimes des nazis.

Direction ensuite le Vieux Cimetière juif. Celui-ci est très impressionnant. Il se situe juste à côté de la synagogue Pinkas et c’est le plus ancien cimetière juif conservé d’Europe. Il règne ici une ambiance très particulière, avec les 12000 stèles qui se serrent, presque empilées, faute d’espace. On sort du cimetière par une porte qui mène à la synagogue Klaus et à la salle de cérémonie. J’ai ensuite visité l’impressionnante synagogue espagnole, qui abrite un musée retraçant l’histoire du quartier juif à Prague.

Tarif : 480 kz

6. Monter jusqu’au Château de Prague

1000 ans d’histoire imprègnent les murs et les cours de ce château qui surplombe la ville, cette véritable citadelle regroupant édifices religieux et palais. La cathédrale Saint-Guy, dont la construction dura plus de 6 siècles, est l’une des plus richement décorées d’Europe. Elle renferme des trésors tchèques, comme les joyaux de la couronne de la Bohème et de merveilleux vitraux, aux jeux de lumière incroyables.

La basilique Saint-Georges est, elle aussi, un véritable petit bijou. Elle surplombe la place derrière la cathédrale, avec sa majestueuse façade rouge. L’intérieur roman est sobre et élégant, avec de très jolies lumières.

Ne manquez pas les jardins sud du château. Aménagés en terrasses, ils offrent un panorama époustouflant sur les toits de Mala Strana.

Tarif : Il existe trois types de billets pour le site du château (chacun est valable deux jours). J’ai choisi le circuit A (350 kz), qui comprend :

  • La cathédrale Saint-Guy
  • La basilique Saint-Georges
  • L’ancien Palais royal
  • Le musée d’histoire du château
  • La tour Poudrière
  • La ruelle d’Or
  • Le Palais Rosenberg

7. Déambuler dans la Ruelle d’Or

Cette pittoresque ruelle pavée longe l’enceinte nord du château de Prague. Elle rassemble des maisonnettes colorées, bâties au XVIe siècle pour les tireurs d’élite de la garde avant d’être dévolues aux orfèvres, puis aux artistes de la ville. C’était une visite très agréable, en plus il n’y avait vraiment personne !

8. Boire un café avec vue au Palais Lobkowicz

Ce café installé dans le palais Lobkowicz de XVIe siècle est apparemment la meilleure adresse de tout le château. Demandez une table sur le balcon à l’arrière, pour une vue sur la ville à tomber, tout comme le carrot cake ! Le service est adorable (et ce n’est pas toujours le cas à Prague).

9. Se perdre sur la colline de Petrin

Cette colline, haute de 318 mètres, forme un des plus vastes espaces verts de la capitale tchèque. La promenade est très agréable, surtout après la visite du château. Magnifiques panoramas garantis ! N’hésitez pas à monter jusqu’à la tour d’observation, cette réplique de la tour Eifel de 62m. Elle a été construite pour l’Exposition universelle de 1891. J’avoue j’ai un peu eu le vertige en gravissant les 299 marches pour arriver au sommet. Mais la vue d’en haut sur les boucles de la Vlata et les toits rouges de la ville est incroyable.

Je suis arrivée sur la colline de Petrin à pied depuis le château mais il est possible d’y monter également en funiculaire. Il circule toutes les 10-15 minutes d’Ujezd jusqu’à la tour d’observation.

10. Admirer le lever du soleil sur la ville depuis les jardins de Letna

Je les ai traversés presque chaque jour pour rejoindre le centre-ville… Les jardins de Letna surplombent la Vlata, au nord de la Vieille Ville, et offrent un magnifique panorama sur la cité.

C’est l’endroit idéal pour une balade matinale, notamment pour admirer le lever du soleil. Plus tard dans la journée, on peut y faire un jogging ou encore prendre un verre au Letna Beer Garden, installé dans un kiosque. Ici, on fait la queue pour commander une bière, à déguster ensuite sur une des nombreuses tables de pique-nique, face à la vue.

Dormir à Prague : le Mama Shelter

Le Mama Shelter est situé dans le quartier Holesovice, à proximité du parc Letna. La vue depuis ma chambre du dernier étage était incroyable, sur les toits rouges et les châteaux de la capitale tchèque. Les espaces communs sont très chaleureux et animés. On peut profiter de la terrasse et du bar en sirotant un cocktail avant de partir explorer la ville.

J’espère que ce carnet de voyage vous a plu ! Si vous avez d’autres adresses à partager, n’hésitez pas à les laisser en commentaire.

Magnifique capitale européenne, Prague est idéale pour une escapade avec sa chère moitié ou entre amis. Alors n’attendez plus pour la découvrir !

Infos pratiques pour voyager à Prague

Taux de change : 1€ = 25 couronnes tchèques (je n’ai jamais retiré de cash, les cartes bancaires sont largement acceptées)

Transport en commun : j’ai énormément marché lors de mon séjour, je n’ai pas du tout utilisé les transports en commun. La ville est cependant très bien desservie en tram et bus.

Sites utiles

J’ai adoré le blog de Prague Secrète, le blog d’une expat française qui vit à Prague depuis de nombreuses années. Il m’a été très utile tout au long de mon séjour.

Mais encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.