KInderdijk

Découvrir les Moulins de Kinderdijk

Bienvenue à Kinderdijk, un lieu empreint d’histoire, de douceur et de poésie. À quelques kilomètres de Rotterdam, Kinderdijk est une étape indispensable pour ceux qui souhaitent respirer un grand bol d’air frais en pleine nature tout en admirant 19 moulins encore en état de marche… Le symbole des Pays-Bas, un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Se rendre à Kinderdijk

À trente minutes à peine en voiture du centre de Rotterdam, le site de Kinderdijk se situe dans une magnifique étendue de marais déserts et de voies d’eaux. Là, 19 moulins à vent historiques en brique ou en bois se dressent comme de fières sentinelles. Tous encore fonctionnels, ils tournent ensemble au gré du vent. Certains sont même encore habités, par des couples ou des familles qui se transmettent leur maison de génération en génération.

L’été, des roseaux et des nénuphars bordent les canaux et des chants d’oiseaux viennent percer le silence de ce lieu paisible… Pour créer une ambiance typiquement néerlandaise !

Malgré sa proximité avec Rotterdam, aucune ligne de bus ou de train n’assure la liaison depuis la ville, il faut donc vous y rendre en voiture… Ou en ferry ! Rapide, le Waterbus part de l’Erasmusbrug à Rotterdam. Nous avons opté pour la voiture, vu que nous avions choisi de nous arrêter à Kinderdijk sur le chemin du retour, après notre escapade à Rotterdam.

Le parking est gratuit et se trouve à une centaine de mètres seulement de l’entrée. Si le cœur vous en dit, il est possible de louer des vélos, juste en arrivant sur le site. Nous avons choisi de faire la balade à pied. Et cette balade est gratuite ! Vous pouvez prévoir environ 2h pour prendre le temps de marcher dans l’allée centrale, d’où vous aurez de très beaux points de vue sur l’alignement des moulins.

Une balade à travers l’histoire des Pays-Bas

Alignés sur deux rangées en vis-à-vis, les dix-neuf moulins de Kinderdijk offrent un spectacle impressionnant.

Cette partie du pays et Kinderdijk sont depuis des siècles, le symbole de la lutte des Néerlandais contre la mer, pour drainer certaines parties de leur territoire et les protéger contre les inondations. Le pays, en partie construit autour des canaux, est depuis toujours très sujet aux inondations dues aux marées. De manière ingénieuse, les Hollandais ont construit les moulins à vent, qui grâce à une mécanique interne leur permettant de remonter l’eau, pouvaient réguler le niveau d’eau des canaux. Kinderdijk signifie « La Digue de l’Enfant ». La légende raconte qu’un bébé dans son berceau a été sauvé de la noyade par un chat.

Le site en lui-même est gratuit. Il est possible de prendre un ticket pour entrer dans deux moulins et visiter en plus le centre d’informations. Il est aménagé dans l’ancienne station de pompage de Wisboom du XIXe siècle, où est projetée une vidéo sur le polder et ses moulins. Il est également possible de faire une balade en bateau sur le canal. Nous avons préféré faire simplement l’aller-retour à pied d’un bout à l’autre du site, soit 5,7 km.

Vous l’avez sûrement compris, ce site est sûrement l’un des plus photogéniques des Pays-Bas…

J’ai adoré cette découverte des moulins de Kinderdijk. Une belle escapade, accessible à tous. Les doux paysages sauront toucher vos coeurs, c’est certain.

Bonne visite ! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.