Roadtrip de 7 jours en Jordanie : conseils et itinéraire

Roadtrip de 7 jours en Jordanie : conseils et itinéraire

Cela faisait un moment que je rêvais de voir la Jordanie et la merveilleuse Petra !

À 4h30 de vol de la Belgique, ce petit pays est un havre de paix au Moyen-Orient, entre la Syrie, l’Irak, l’Arabie Saoudite, Israël et l’Égypte. Histoire, culture, gastronomie, aventures à la Indiana Jones dans le désert… La Jordanie promet de nombreuses découvertes et expériences !

Découvrir ce pays vous tente aussi ? Voici une proposition d’itinéraire sur une semaine !
Bonne lecture 🙂

Conseils avant de partir 

  • Louez une voiture 

Pour louer notre bolide en Jordanie, nous sommes passés par Thrifty, une agence de location connue et très bien notée. Une réservation en ligne plus que facile en quelques minutes, et un tarif très correct : Plus ou moins 230 € pour une Chevrolet ultra confortable ( 8 jours de location, assurance et deuxième conducteur inclus ).

Pour conduire en Jordanie, le permis de conduire national suffit. Si vous en avez un, vous pouvez prendre votre permis de conduire international, mais il n’est pas forcément utile, jamais demandé.

Pour vous déplacer, préférez la voiture au bus ! Voyager en bus, c’est possible, mais lent, et il faudra supprimer certaines étapes de votre itinéraire. En effet, avec le bus, certains lieux sont difficilement accessibles. En plus, quelle sensation de liberté en voiture ! Nous avons pu nous arrêter où nous voulions, pour apprécier le paysage ou prendre des photos.

Conduire en Jordanie est plutôt simple et parfois très drôle. J’avais beaucoup d’appréhensions mais finalement tout s’est bien passé. Oui, il y a des piétons sur la route et parfois les conducteurs roulent n’importe comment, mais globalement, c’était très cool.

Les routes sont peu fréquentées (sauf à l’approche d’Amman et des villes) et la vitesse est limitée à 80 ou 100km/h sur les grandes voies.
Ps: attention, les casses vitesses sont très présents, même sur les autoroutes, et peuvent parfois (très fort) surprendre. Soyez vigilants 🙂

Pour nous déplacer d’une étape à l’autre, nous avons téléchargé la carte de la Jordanie sur Google Map, que nous utilisions hors connexion (super pratique !)

Concernant le carburant, l’essence n’est pas chère en Jordanie, plus ou moins 1€ le litre. Attention, l’état des routes (ça monte, ça descend, ça tourne beaucoup…) a tendance à faire consommer un peu plus que la moyenne. Évitez les mauvaises surprises, et faites le plein dès que possible, les stations essences ne sont pas présentes à tous les coins de rue/désert.

Ju on the Road - Roadtrip de 7 jours en Jordanie : conseils et itinéraire - voiture louée avec Thrifty
  • Achetez le Jordan Pass en ligne avant le départ

Le Jordan Pass est votre meilleur allié pendant ce voyage.
Il permet de bénéficier de :

  • La suppression des frais de visa à l’arrivée à l’aéroport
  • Des entrées dans la majorité des sites touristiques de Jordanie, dont Petra et Jerash 

Si vous comptez passer au moins une journée à Petra (d’office, sinon qu’est ce que vous faites là ?), votre Jordan Pass sera rentabilisé rien qu’avec l’entrée du site et les frais de visa !

Il s’achète en ligne, avant votre arrivée. 

Pour faire simple, il existe 3 formules, différentes uniquement selon le nombre de jours que vous passerez à Pétra : 1, 2 ou 3 jours. Imprimez-le et enregistrez la version mobile sur votre téléphone, on ne sait jamais (Le Jordan Pass de Thom a pris l’eau, mais je vous expliquerai comment plus tard).

  • Sécurité 

La Jordanie c’est dangereux ? Une question que nous avons entendu de nombreuses fois avant le départ ! En effet, la situation géographique du pays, entre la Syrie, l’Irak, l’Arabie Saoudite, Israël… peut malheureusement nuire à son image. 

Hors la Jordanie fait partie des pays les plus accueillants du Moyen-Orient ! On s’y sent parfaitement en sécurité, même parfois plus qu’à Liège ou à Bruxelles. Aucun doute, de ce voyage, vous retiendrez l’accueil chaleureux, les innombrables sourires et surtout la phrase mythique « Welcome to Jordan! ».

La Jordanie, c’est le coup de cœur garanti.

Itinéraire

Voilà l’itinéraire que nous avons suivi pour une semaine en Jordanie :

  • Amman
  • Mont Nébo et la Mer Morte
  • Mer morte, Wadi Mujib, Petra
  • Petra
  • Wadi Rum
  • Wadi Rum, Aqaba
  • Madaba, Jerash, Amman

Jour 1 : Arrivée à Amman

Ryanair propose des vols directs de Bruxelles-Zaventem, pour arriver à Amman en moins de 4h30.

Nous avons récupéré notre voiture dans un bureau de l’agence Thrifty, directement à l’aéroport Queen Alia. Direction la capitale Amman ! Fascinante et contrastée, Amman peut faire penser à une ville indienne, avec son chaos constant et le bruit omniprésent. (Lire l’article complet ici!)
Nous logeons au Nomads Hotels, un super petit hôtel dans le vieux quartier, à quelques pas de la Rainbow Street. Nous étions également bien placés pour partir à la découverte de la Citadelle (ça monte!), qui domine la ville d’Amman et offre une vue panoramique, notamment sur le théâtre romain. De la Citadelle, Amman a des vraiment des airs de Grèce Antique. 🙂

Le soir, direction la fameuse Rainbow Street, avec ses cafés, boutiques et restaurant animé, c’est the place to be.

Jour 2 : Le Mont Nébo et la Mer Morte

Après un super bon petit déjeuner au houmous (paradis), direction le Mont Nébo. Si vous avez encore quelques souvenirs de vos cours, c’est de cette montagne que Moïse aurait aperçu la Terre Promise. Le lieu offre une vue panoramique sur la vallée du Jourdain, la Mer Morte et même Israël. Sur la route on en prend plein les yeux, et on a envie de s’arrêter toutes les 2 minutes pour admirer le paysage.

Après la petite visite du site, direction la Mer Morte, à environ une heure de route. Nous avions réservé le Dead Sea Spa hôtel, un des complexes hôteliers qui longent la côte. Pas le choix, car ces hôtels sont les seuls à avoir des accès privés à la Mer Morte. Après avoir barboté (et flotté) dans ce grand lac de sel, pris un bain de boue et s’être prélassé dans la piscine, on se réjouissait quand même de partir le lendemain.

Honnêtement, le hôtels de ce genre sont très biens pour se reposer une après-midi et une nuit mais ce n’est pas forcément notre truc. 🙂

(Lire l’article complet ici!)

Jour 3 : Wadi Mujib et Petra

Attention on change à nouveau de paysage ! Et si vous aimez les sensations, enfilez un sublime gilet de sauvetage jaune ultra sexy et foncez faire du canyoning dans le Wadi Mujib. Cette réserve naturelle (la plus basse de la terre) se situe à proximité de la Mer Morte et est accessible à tous. 
PS : Attention tout de même à ne pas emporter d’objet de valeur… Ne faites pas comme nous (oui, c’est bien comme cela que le Jordan Pass de Thom a pris l’eau ).

Direction ensuite la Route du Roi pour rejoindre Petra. Là encore on en prend plein les yeux niveau paysages, tout en prenant de la hauteur (Thrifty notre voiture de loc’ a beaucoup souffert sur cette route, qui monte de façon assez impressionnante !).

Welcome to Petra, LE symbole le la Jordanie. On décide de se rendre sur le site directement dès notre arrivée à Wadi Musa. Ce premier jour, contentez-vous de la balade principale, d’abord le Siq, ce canyon qui mène au Khazneh, une émotion intense, c’est le trésor. On ne s’attarde pas, on grimpe vers les hauts lieux des sacrifices, pour une vue à couper le souffle. Vous verrez, en redescendant à la fin de la journée vous serez presque seuls sur le site de Petra, et c’est juste magique ! (Lire l’article complet ici !)

Dodo chez l’adorable Patricia au Petra B&B pour se lever très tôt le lendemain et apprécier le site toute la journée.

Jour 4 : Petra

Nous arrivons sur le site vers 6h du matin. Petra est superbe, impressionnante (et très grande), et il existe bien d’autres richesses que le Trésor… Pour ce deuxième jour, nous avons décidé de prendre (encore) de la hauteur, pour voir le Kazneh d’en haut. Attention si vous décidez d’aller jusque là, ça grimpe, car oui, la vue se mérite ! Mais quel bonheur, nous ne croisons presque personne sur le chemin, à part quelques chèvres et ânes. Franchement, c’est une balade à ne pas manquer !

Après avoir apprécié le lever de soleil sur le trésor, nous prenons ensuite la direction du Monastère. Attention, ça grimpe fort de nouveau, pensez à emporter de l’eau. Le Monastère est gigantesque et est encore plus somptueux que le trésor, et c’est encore une belle claque une fois sur place !

Jour 5 : Wadi Rum

Après un délicieux petit-déjeuner préparé par Patricia, nous reprenons la route vers le désert du Wadi Rum. Une heure plus tard nous voilà dans le désert rouge… Les mots me manquent pour décrire l’émotion ressentie sur place ! Des paysages à couper le souffle, des dromadaires et des bédouins, des falaises aux couleurs exceptionnelles, et une lumière époustouflante au coucher du soleil… Nous sommes tombés amoureux du Wadi Rum. (Lire l’article complet ici !)

L’excursion en 4×4 dans le Wadi Rum nous a permis de partager un moment de vie au coté des Bédouins, un peuple aujourd’hui semi nomade. Nous avons réservé notre excursion avec Wadi Rum Nature Tour et tout était parfait. Lunch en plein désert, diner traditionnel, chants bédouins et nuit sous la tente… Une expérience unique !

Jour 6 : Aqaba et la Mer Rouge

Le lendemain matin, nous quittons le désert avec des étoiles plein les yeux pour rejoindre Aqaba, à la Mer Rouge. Seule station balnéaire de Jordanie, Aqaba est un spot idéal pour les amateurs de plongée. Nous dormons d’ailleurs dans un hôtel de plongeurs, le Red Sea Dive Hotel. Le plan initial était de se reposer à Aqaba, après 2 jours assez physiques à Petra et un jour et une nuit dans le désert du Wadi Rum. Nous avons donc décidé de nous rendre au Mövenpick Tala Bay, un resort luxueux, avec un accès direct à la Mer Rouge. Superbe… Mais après avoir vécu 3 jours aussi bouleversants et authentiques, le luxe, ce n’était pas vraiment ce qu’il nous fallait.

Le soir, direction le centre ville pour une promenade. La ville est remplie de touristes, et il y a vraiment peu de choses à voir… Si on avait su, on aurait pris plus de temps dans le désert ou même à Amman. On passe quand même une belle soirée sur le Rooftop du Double Tree by Hilton (un grand merci à la superbe vue sur le port et au coucher de soleil époustouflant qui ont réchauffé nos coeur) et on décide de se lever tôt le lendemain pour remonter à Madaba et Jerash.

Jour 7 : Madaba, Jerash et Amman

Madaba, la ville des mosaïques se situe à quelques kilomètres d’Amman. C’est la plus grande ville chrétienne de Jordanie. Elle est réputée pour ses mosaïques byzantines, et surtout pour la carte en mosaïque qui recouvre le sol de l’Eglise Saint-Georges. Nous décidons d’en faire rapidement le tour avant de partir pour Jerash, cité antique au nord d’Amman.

Jerash, est un des complexes romains les plus grands et le mieux conservés du Moyen Orient. Bonheur, l’entrée est incluse avec le Jordan Pass. Le lieu est très beau et assez vaste ! C’est assez émouvant de déambuler parmi ces immenses colonnes, toujours debout depuis des milliers d’années… Après la visite, retour sur Amman pour une dernière soirée.

Jour 8 : Amman

C’est le coeur lourd que nous quittons Amman le matin, pour reprendre notre avion pour la Belgique.

J’espère que cet itinéraire vous aidera dans l’organisation de votre futur voyage en Jordanie ! Ce pays m’a vraiment bouleversé, et j’espère vraiment y retourner ! See you soon Jordan 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.