Road trip en Toscane

Voyager en Toscane, c’est la promesse de découvrir des paysages aux couleurs envoutantes, des terres vallonnées et des vignes à perte de vue. C’est immerger dans une culture et une histoire riche, connue dans le monde entier.

Que ce soit pour sa gastronomie légendaire, son vin savoureux, ou pour ses charmants villages, la Toscane est une région incontournable, qui se vit. Voici mon itinéraire de 9 jours en road trip sur les routes italiennes.

Buon viaggio!

Conseil avant de partir en Toscane : louer une voiture !

C’est à Pise que nous arrivons en Toscane. Le petit aéroport pisan est situé à 80 km de Florence et accueille pas mal de compagnies low-cost comme Ryanair. Nous avons directement récupéré notre Fiat 500 louée sur Thrifty et pris la route.

La voiture nous a permis de nous déplacer en toute liberté et de pouvoir faire autant de pauses qu’on le souhaitait.

Budget : 400€

Jour 1 et 2 : Florence

La belle Florence, la première étape incontournable de mon road trip en Toscane. C’est déjà ma 3ème fois à Florence… Et je pourrais y revenir encore et encore sans m’en lasser. Ce berceau de la Renaissance est envoutant. J’ai choisi d’y rester 2 jours afin d’optimiser ma semaine de road trip au maximum. La ville n’est pas très grande, on peut la découvrir facilement à pied.

Découvrez l’article complet ici.

Jour 3 : Panzano in Chianti et Radda in Chianti

Un voyage en Toscane ne serait pas complet sans un passage par le Chianti ! Alliance de gastronomie, de nature et de poésie, le Chianti est un petit territoire enchanteur, connu pour ses paysages et bien-sûr, pour le vin. La beauté du Chianti est la pureté de ses paysages, avec ses champs vallonnés et ses allées de cyprès. Profitez-en pour faire une ou plusieurs étapes dans ses villages médiévaux lors de votre road trip ! Avant de nous rendre à la Villa Cassia di Baccano (coup de cœur logement), nous nous sommes arrêtés au magnifique Panzano in Chianti et à Radda in Chianti.

Découvrez l’article complet ici.

Jour 4 : Arrezo

Après une première nuit ultra confort à la Villa Cassia, je découvre Arrezo pour la journée. Souvent éclipsé par Florence et Sienne, voici un autre bijou de la Toscane, qui gagne à être connu ! Cité natale de Pétrarque, choisie comme décor du film La vie est belle de Roberto Benigni, Arezzo est également une ville d’art, qui accueille un des marchés d’antiquités les plus réputés d’Italie. Une belle bouffée de fraîcheur… Et pour moi, ce fut le coup de foudre instantané !

Découvrez l’article complet ici.

Jour 5 : Sienne

On continue l’aventure sur les routes toscanes en direction de la majestueuse Sienne, la troisième grande étape de notre road-trip italien. Le meilleur moyen de découvrir la ville ? Se perdre dans ses rues colorées, pour s’imprégner de son histoire et de ses traditions, de son atmosphère bouillonnante. Le top ? Le centre historique de Sienne est pratiquement piéton, ce qui est très agréable.

Découvrez l’article complet ici.

Jour 6 – matin : Montepulciano

Après avoir traversé des collines sinueuses et des campagnes verdoyantes de Toscane, nous arrivons sur la commune de Montepulciano, un charmant petit bourg qui domine le Val d’Orcia. Juchée sur sa colline, Montepulciano ne manque vraiment pas d’atouts… Comme ses vues spectaculaires et ses adorables bar à vins.

Découvrez l’article complet ici.

Jour 6 – après-midi et soirée : Cortona

Ce petit bourg de Toscane est enchanteur… Mais pas si facilement accessible ! La longue montée de la Via Nazionale jusqu’à l’impressionnante Fortezza Medicea offre des vues spectaculaire sur la campagne Toscane jusqu’en Ombrie et le Lac de Trasimène. Mais accrochez-vous, ça grimpe ! Un vrai coup de cœur lors de ce road trip !

Découvrez l’article complet ici.

Jour 7 : Lac de Trasimène

Petit détour par l’Ombrie et par le Lac Trasimène… Un de ces endroits qui vous laisse un souvenir incroyable. 128 km2 d’eau à perte de vue, à admirer depuis le village en hauteur de Castiglione del Lago. Ne manquez pas de monter sur les remparts du fort pour une vue encore plus impressionnante.

Jour 8 : San Gimigniano et Volterra

Entre les magnifiques étendues verdoyantes du Val d’Elsa, surgit la commune de San Gimignano, entourée d’enceintes qui datent du XIIIème siècle. Un village médiéval qui a su conserver intacte son ancienne splendeur. Même si le village est très touristique, cela vaut la peine de s’y arrêter pour une demi-journée.

Direction ensuite Volterra une ancienne cité étrusque perchée en hauteur. Un véritable voyage dans le temps.

Jour 9 : Pise et retour en Belgique

Pise est une ville mythique, l’une des cités les plus importantes et les plus célèbres de la Renaissance italienne. Ancienne grande puissance maritime, Pise est surtout connue et reconnue pour sa Tour penchée.

Mais la ville ne se résume pas à cette curiosité architecturale et vous auriez tort de vous arrêter à la (sublime) Piazza dei Miracoli… Car la ville possède un charme plus profond, qu’il faut cerner en se perdant dans ses petites rues.

Ce n’est pas forcément l’étape que j’ai préférée en Toscane, mais la ville est surprenante. Elle mérite qu’on s’y arrête au moins une journée. Et surtout si vous décollez de l’aéroport de Pise !

Découvrez l’article complet ici.

J’espère que cet itinéraire vous aidera dans l’organisation de votre futur voyage en Toscane ! Explorer la Toscane, c’est aussi découvrir sa culture, sa gastronomie, son mode de vie et ses habitants. Il y a bien évidemment d’autres lieux à découvrir dans la région : Lucques, l’île d’Elbe, San Miniato… Il va falloir y retourner très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *